plume

Université Laval

J’ai pris la décision de me retirer de l’enseignement durant la session d’automne. Je me consacrerai à l’écriture d’un récit autobiographique, ainsi qu’au retravail sur un recueil de poèmes. Je vais quand même demeurer directrice du certificat en création littéraire.
En octobre, je serai en résidence d’écriture au Nouveau-Brunswick, à Grande-Digue, sur le bord de la mer.

livre ouvert

directrice littéraire

J’aimerais vous annoncer que je me joins à l’équipe des éditions Hamac en tant que directrice littéraire. C’est vraiment un honneur pour moi, car je crois à la densité des mots des livres de Hamac, à leur impact sur l’âme et le corps, à l’originalité de leurs histoires et imaginaires. C’est une maison littéraire comme je les aime. Je suis donc très enthousiaste.

 

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ À PERCÉ



COMPLET 

ATELIER DE CRÉATION LITTÉRAIRE  // une traversée LITTÉRAIRE des 4 éléments naturels.

L’objectif principal de cette formation De vents et de marées libres est d’amener les participant-e-s à expérimenter un atelier d’écriture littéraire qui vise à éveiller le besoin d’écrire des mondes intérieurs, de trouver des entrées particulières dans l’imaginaire de chacun et de chacune. La créativité liée aux éléments naturels sera en état d’effervescence du premier au dernier jour.

Possibilité d’avoir un remboursement des frais d’inscription avec Première Ovation.

  • Percé, Gaspésie
  • lundi 29 juillet au vendredi 2 août
  • à voir sur le site de l'Université d'été
  • En savoir +
livre ouvert

HIVER 2019

En hiver, je donne les cours Lecture et écriture 2 (groupes A et B, mercredi 12h30 et 18h30) et Métier d’écrivain-e (jeudi 15h30 ; cours unique qui propose 12 heures de stage). Vous êtes tous et toutes les bienvenu-e-s dans ces cours de création littéraire.

Sophie Cadieux lit «Les armes en eux»

Chaque dimanche de mars, un poème inédit va ainsi être dévoilé, incarné par la comédienne Sophie Cadieux, dans une série de vidéos. Les regards variés et résistants de Jean Désy, de Carl Lacharité, d’Émilie Turmel et d’Anne Peyrouse vont s’y poser sur le monde, pour suivre une trace de raquettes dans la neige, pour observer une saucisse et un écureuil en feu, pour évoquer un centre corrompu, les plus hautes marées du monde ou le crépitement de tripes.